Caroline Zickgraf « La pandémie nous force à repenser l’immobilité des populations »

Et si la pandémie remettait en question notre vision de l’immigration ? L’année 2020 nous a tous privés de notre liberté de mouvement, un droit pris pour acquis. Et qu’il est temps de questionner, estime Caroline Zickgraf (ULiège), spécialiste des migrations et des populations immobiles.

Pour accéder à ce contenu, vous devez posséder : Abonnement KILIMANJARO, Abonnement GRAND CANYON, Abonnement ATLANTIQUE or Abonnement LA PETITE BIBLIOTHEQUE. Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? N'hésitez pas à nous contacter : info@imagine-magazine.com

D.R.