L’allaitement maternel pour réduire la mortalité infantile

L’allaitement revient en grâce partout dans le monde, mais les substituts alimentaires pour bébés restent une plaie dans le Sud où ils tuent, chaque année 820 000 enfants selon l’OMS. En cause, notamment : des biberons mal stérilisés et de l’eau polluée. Pendant ce temps, l’industrie des aliments complémentaires continue à conquérir de nouveaux marchés.

Pour accéder à ce contenu, vous devez posséder : Abonnement KILIMANJARO, Abonnement GRAND CANYON, Abonnement ATLANTIQUE or Abonnement LA PETITE BIBLIOTHEQUE. Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? N'hésitez pas à nous contacter : info@imagine-magazine.com

1. Albert González Farran 2. Unicef