VRAC à l’attaque de la précarité alimentaire

Pour lutter contre les inégalités dans l’accès à une alimentation de qualité en soutenant l’agriculture paysanne, le projet VRAC, Vers un réseau d’achat en commun, multiplie ses épiceries ponctuelles dans les quartiers populaires.

Le VRAC, c'est du bien manger, mais aussi de la convivialité/Eve-Anne Henskens
Le réseau VRAC fait un pari : défendre le bien manger en le rendant accessible aux personnes à petits revenus, tout en soutenant les producteurs locaux.
Pour accéder à ce contenu, vous devez posséder : Abonnement GRAND CANYON, Abonnement KILIMANJARO, Abonnement ATLANTIQUE or Abonnement LA PETITE BIBLIOTHEQUE. Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? N'hésitez pas à nous contacter : info@imagine-magazine.com

À découvrir aussi