L’imposture du « mythe néolibéral »

Dans Le grand mythe, Naomi Oreskes remonte avec Erik Conway aux sources des impostures du néolibéralisme. Un travail édifiant qui explique également pourquoi et comment le lobby de l’industrie fossile est devenu si puissant aux Etats-Unis. Imagine a rencontré la célèbre historienne des sciences américaine à l’occasion de la remise de son titre de docteure honoris causa de l’ULB, en décembre dernier.

Jonathan Sachs
L'Américaine Naomi Oreskes a publié avec l’historien Erik Conway Les marchands de doute en 2010. Ce célèbre duo s'attaque aujourd'hui au Grand mythe néolibéral.
Pour accéder à ce contenu, vous devez posséder : Abonnement GRAND CANYON, Abonnement KILIMANJARO, Abonnement ATLANTIQUE or Abonnement LA PETITE BIBLIOTHEQUE. Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? N'hésitez pas à nous contacter : info@imagine-magazine.com

À découvrir aussi