Laura Calabrese (ULB) : « Les représentations sociales négatives sont puissantes »

Demandeur·euses d’asile, réfugié·es, personnes en séjour irrégulier… Chacun de ces termes recouvre des réalités juridiques et sociales bien différentes. S’ils ne sont pas péjoratifs au départ, ils peuvent le devenir, comme l’explique Laura Calabrese, professeure de linguistique à l’ULB.

12 avril 2021, occupation de la Voix des Sans-Papiers. Première séance d’un atelier organisé en commun avec la section BD de Saint-Luc / Frédéric Moreau de Bellaing
Quels sont les termes les plus utilisés pour désigner les sans-papiers ? Et comment le discours médiatique sur les représentations sociales ? Analyse.
Pour accéder à ce contenu, vous devez posséder : Abonnement GRAND CANYON, Abonnement KILIMANJARO, Abonnement ATLANTIQUE or Abonnement LA PETITE BIBLIOTHEQUE. Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? N'hésitez pas à nous contacter : info@imagine-magazine.com

À découvrir aussi