« La charité, le travail au noir ou la délinquance »

A chaque cas médiatisé, les liens entre « criminalité » et « sans-papiers » s’invitent dans le débat politique. L'arsenal répressif et la restriction du droit de séjour depuis les lois « ordre public » de 2017 sont pourtant renforcés. Et surtout, ces liens sont mal documentés.

3 mars 2018, négociation entre les représentants des VSP, des membres d’associations de soutien et le bourgmestre de Forest sous protection policière / Frédéric Moreau de Bellaing
Les liens entre "criminalité" et "sans-papiers" sont mal documentés. Ils s’invitent pourtant régulièrement dans le débat politique.
Pour accéder à ce contenu, vous devez posséder : Abonnement GRAND CANYON, Abonnement KILIMANJARO, Abonnement ATLANTIQUE or Abonnement LA PETITE BIBLIOTHEQUE. Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? N'hésitez pas à nous contacter : info@imagine-magazine.com

À découvrir aussi