Gaza : « Certains bâtiments de notre université ont été brûlés, d’autres rasés »

Professeur d’anglais à l’Université islamique de Gaza (IUG), Hassan El-Nabih livre à Imagine un témoignage inédit sur les conséquences de la guerre sur le système d’éducation depuis l’invasion des forces armées israéliennes dans la bande de Gaza. Récit d’un chercheur qui veut garder l’espoir malgré la mort de sa mère, la destruction de sa maison et de son université.

Les universités de Gaza ont été prises pour cible par l’armée israélienne. Près de 6 000 étudiants et une centaine d’enseignant•es ont été tués au cours de la guerre, selon le chercheur Hassan El-Nabih. Comme le montrent ces deux images, les bâtiments de l’université islamique de Gaza (IUG) ont également été bombardés
Professeur d’anglais, Hassan El-Nabih livre un témoignage inédit sur les conséquences de la guerre sur le système d’éducation depuis l’invasion des forces armées israéliennes.
Pour accéder à ce contenu, vous devez posséder : Abonnement GRAND CANYON, Abonnement KILIMANJARO, Abonnement ATLANTIQUE or Abonnement LA PETITE BIBLIOTHEQUE. Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? N'hésitez pas à nous contacter : info@imagine-magazine.com

À découvrir aussi